English| Franais
La Mdina

Plan de la Mdina
Monuments de la Mdina
Vieux Tunis
Maisons ouvertes
Projet Bab Souika-Halfaouine
Projet Hafsia
Projet Oukalas
La mosque d'Ezzitouna
ASM

    الإستقبال : La Mdina  Projet Bab Souika-Halfaouine
 
Projet Bab Souika-Halfaouine

Le quartier de Bab-Souika-El Halfaouine qui a toujours abrit les crmonies religieuses de Sidi Mehrez, a bnfici dun plan daction de rhabilitation urbaine.
Ce quartier relie le centre ville au "Rabth" faubourg nord. Il a gard pour longtemps son cachet spcial, et ses particularits sociales et culturelles.
  • Objectifs.
  • Nouvelles constructions ralises pour le compte de la SNIT.

  • Objectifs
  • Objectifs et programmation :


    Le programme de restauration de ce quartier a t arrt en 1983-1984 par le ministre de l'Equipement, de l'habitat et de l'Amnagement du territoire, aprs consultation de reprsentants du quartier et en collaboration avec la Direction de l'amnagement urbaine et de l'ASM.


    Les principaux objectifs de ce projet :
  • Restauration des monuments historiques du quartier (Mosque Sidi Mehrez et Saheb Ettaba)
  • Rsolution du problme de la circulation dans la ville.
  • Amnagement d'un espace d'animation au sein du quartier.
  • L'aquisition d'quipements culturels et collectifs manquants.

    L'amnagement de ce quartier a prserv le cachet urbain de la rgion, a restaur les constructions vtustes. En tant que matre d'uvre, le ministre de l'Equipement, de l'habitat et de l'amnagement de territoire a procd :
  • L'expropriation des terrains.
  • La construction du tunnel, des quipements collectifs et l'amnagement de la place.
  • La rhabilitation et la ralisation de 300 commerces, de 45 bureaux et de 57 logements a t confi la SNIT.

    Expropriation :
    Cette opration s'est droule sur plusieurs phases, de 1984 1989, suivant l'avancement des travaux.
    Le tunnel : Les travaux de ralisation du tunnel ont dmarr en novembre 1984 pour s'achever en juillet 1987 par l'ouverture de la deuxime passerelle, reliant rue Monji Slim Bab Bnet.

    Equipements collectifs :
    Palais Saheb Taba :
    Cet difice a t restaur grce des ressources municipales et au ministre de l'Equipement de l'habitat et de l'amnagement du territoire. Les travaux de restauration du monument ont pris fin en avril 1984 pour tre exploit comme bibliothque pour jeunes et sige de la cellule du parti au pouvoir Halfaouine.

    Souk El Kallaline :
    Ce souk remplaant le souk de Sidi Mehrez a t amnag sur une surface de neuf cents mtres carr pour un cot de 150.000 dinars. Les travaux d'amnagement ont pris fin en 1985.

    L'cole primaire Sidi Aloui :
    Elle a t programme pour remplacer l'cole ancienne sise au Palais Khaznadar. Elle se compose de seise salles de classes, une salle de runions et deux maisons de fonction.
    Les travaux de construction ont mobilis 520.000 dinars et ont pris fin en 1989.

    Le nouveau bureau de Poste :
    Il a t ralis en mai 1987.

    La salle de sport Sidi Jabbali :
    Elle est compose d'une grande salle (basket-ball et handball) et d'autres salles annexes. Ncessitant des ressources de l'ordre de 350.000 dinars, les travaux ont pris fin en 1988.

    La Mosque Bab Sadoun :
    Cette mosque a t construite en 1988, pour remplacer l'ancienne mosque dtruite du fait des travaux du tunnel, sur une surface de cent soixante mtres carr, avec un cot global de l'ordre de 200.000 dinars.

  • Les nouvelles constructions ralises pour le compte de la SNIT (Socit Nationale Immobilire Tunisienne)
  • Ct nord de la Batha :
  • La premire tranche de 2140 m2 est compose de vingt-six commerces, douze logements et onze bureaux, ainsi que d'une salle pluridisciplinaire. Elle a t ralise en 1987.
  • La troisime tranche de 3810 m2 est compose de trente six commerces, deux logements et deux bureaux, un grand magasin et deux restaurants. Elle a t ralise en 1987.

    Intersection de la rue Halfaouine et Bab Sadoun :
    La quatrime tranche de 3866 m2 est compose de treize logements, quarente trois commerces destins aux bouchers et poissonniers, un sige de la cellule du parti, un caf, une mosque et un restaurant. Les travaux de cette tranche ont pris fin en 1988.

    Place Bab Souika ct de Bab Sidi Mehrez :
    La sixime tranche de 1135 m2 est compose de huit commerces, un caf, pharmacie, trois bureaux, le sige de l'Association de l'Esprance sportive de Tunisie et une porte au Souk.
    Cette tranche a t ralise en 1988.

    Rue Bab Bnet :
    Intersection de la rue Bab Bnet et de celle de Kaddine.La neuvime tranche de 530 m2 est compose de vingt-et-un commerces et d'un seul logement. Elle a t ralise en 1988

    Les tranches ralises jusqu'au mois de janvier 1990:
    Rue Bab Souika du ct de Bab Bnet :
    La cinquime tranche compose de vingt huit commerces, quatorze logements, un hammam et un caf.

    Place Bab Souika du ct de la Zaoua :
    La septime tranche de 3800 m3 est compose de dix sept commerces, sept logements, un restaurant et deux grands magasins. Les travaux ont pris fin en 1990.

    Place Bab Souika du ct de l'htel Ayachi :
    La huitime tranche de 1400 m2 est compose de neuf commerces, un caf, deux logements et quatre ensembles de bureaux. Les travaux ont pris fin en 1990.

    Rue Bab Sadoun du ct de la rue Sidi Resas :
    La deuxime tranche de 2600 m2 est compose de vingt sept commerces, six appartements et dix ensembles de bureaux. Les travaux ont pris fin en 1990.

    Place de Bab Souika du ct de Hammam Remimi :
    La premire tranche (bis) de 1000 m2 est compose de trois siges commerciaux (banque, STEG Socit Tunisienne d' Electricit et du Gaz, Recettes de finances) et de trois ensembles de bureaux.
  •  
    | المستجدات | | خريطة المدينة | فضاء المواطن | خريطة الموقع | اتصل بنا|
    بـلـديـة تـونس