English| Franais
Culture et Loisirs

Centres Culturels
Sites et Monuments historiques
Maisons de Culture
Thtres et cinmas
Musique et Conservatoires
Galeries dArt
Espaces de loisirs
Grandes Demeures et Muses
Bibliothques
Lieux de Culte
Prix Culturels
Parcs et jardins
Manifestations culturelles


    الإستقبال : Lieux de Culte  Cimetires
 

Lieux de culte :
Cimetires
Les cimetires sont des quipements collectifs ncessaires la sauvegarde de la sant publique.
Les cimetires constituent aussi la mmoire du pays puisqu'ils abritent les spultures des dvots...
  • Objectif, prserver la mmoire collective :
    Les cimetires sont des quipements collectifs ncessaires la sauvegarde de la sant publique.

    Ils constituent aussi la mmoire du pays puisqu'ils abritent les spultures des dvots, hommes politiques, hommes de sciences ou de culture.

    En gnral, les cimetires subissent l'impact du dveloppement urbain. La ville de Tunis a perdu ainsi et ce, depuis un sicle, prs de 4 cimetires comme le cimetire de Sidi Ahmed Saka (arrondissement de la Mdina), cimetire d'El Gourjani (arrondissement Sidi El Bchir), cimetires d'El Basli et d'El Faddan (arrondissement de Bab Souika) en plus du cimetire d'Esselsela qui se trouvait prs de l'Hpital Aziza Othmana et le Souk Essarajine jusqu'au annes 1890.

    Les surfaces de spulture ont galement diminu dans les deux grands cimetires ouverts savoir Ezzallaj et Sidi Yahia.

    Ezzalaj a perdu une grande surface ds le dbut du sicle suite aux travaux d'infrastructure routire (ralisation du pont de Carthage) et puis suite la construction des quipements (hpital militaire et gare routire du Sud).

    Le cimetire de Sidi Yahia a perdu aussi de grandes surfaces au profit des quipements collectifs.

    Durant les deux dernires dcennies, la ville de Tunis a connu un dveloppement urbain considrable avec la cration de nouvelles zones urbaines disposant de tous les quipements collectifs sauf les cimetires.

    Ezzallaj et Sidi Yahia ont continu absorber quotidiennement un nombre important de morts dpassant largement leurs capacits et rduisant de faon importante leurs surfaces de spulture.
    Face la sensibilit de cette question, la Mairie de Tunis a donn une attention particulire au sujet.

    Elle a procd l'extension du cimetire d'Ezzallaj, grand espace de spulture au Grand Tunis et ce travers l'annexion du cimetire de Beni Mizab et l'amnagement d'anciennes carrires (voiries et alles).

    En 1995, la ville de Tunis a demand la rservation de la terre connue comme " terre de Bouzanbila ", situe au carrefour de la route rgionale MC34 et la route menant la cit Attar sur une surface de 74 hectares pour son amnagement comme nouveau cimetire au profit des habitants de la rgion Ouest de la ville de Tunis.

    Dans cette mme optique, la Mairie de Tunis uvre actuellement amnager des cimetires au Nord de la capitale (au sein des cits d'el Menzah, Manar, Ennasr) et ce en vue d'allger la surcharge sur les deux cimetires d'Ezzallaj et de Sidi Yahia qui ne peuvent pas recevoir de nouvelles tombes ainsi que pour viter les embouteillages lors du passage des convois funbres au centre de la ville.

  • Les cimetires la ville de Tunis
    Cimetires musulmans :
    Sidi Yahia (Omrane)
    Ezallaj (Ezallaj)
    Service des cimetires musulmans :
    Tl. : 71 49 23 47
    Fax : 71 39 34 17
    Horaires d'ouverture : toute la semaine de 7 h 18 h.
    Cimetires non musulmans
    Cimetire chrtien, gr directement par la mairie de Tunis (Bourjel)
    Cimetire des orthodoxes grecs, gr par l'ambassade de Grce (Avenue Louis Braille)
    Cimetire juif gr par une commission religieuse
  •  
    | المستجدات | | خريطة المدينة | فضاء المواطن | خريطة الموقع | اتصل بنا|
    بـلـديـة تـونس